Education enracinée dans le mileu où les hommes vivent : Source de paix durable!

  

  

On ne peut pas avoir une éducation de base qui ne réponde pas aux besoins et aux exigences du contexte local dans lequel elle se déroule. Or le contexte local pose deux questions fondamentales. Comment assurer la continuité entre l’éducation des familles et des communautés et celle de l’école ? La réponse à cette question ne saurait ignorer d'accorder un statut adéquat à la langue locale, ce qui concrètement signifie l'utilisation d'une éducation bilingue. Comment l'éducation de base permet-elle dans les apprentissages à l'école à l’individu, en fonction du milieu où il vit, de pouvoir gérer les questions d’hygiène, de santé, de nutrition ? Cette deuxième question soulève le renforcement du sens des apprentissages dans le champ de la pratique sociale.

Vient ensuite une exigence nationale. Un des grands problèmes des sociétés africaines d'aujourd’hui est la construction d'une cohésion nationale. Partout, les conflits éclatent. Aucun pays n’est aujourd’hui à l’abri en Afrique. À mon avis, une exigence fondamentale de l’éducation de base est de développer une intercompréhension entre les différentes cultures qui vivent dans un seul et même territoire. Cette éducation multiculturelle peut aider à assurer la cohésion non pas en termes d'uniformisation mais de convergence des différentes identités présentes dans un seul et même espace national. C’est une question essentielle pour la survie de l’Afrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site